Les Français souhaitent devenir propriétaires

Vous êtes ici :
 » 
article
 » 
Les Français souhaitent devenir propriétaires

Partagez:


Les Français souhaitent devenir propriétaires

Les français préfèrent être propriétaires de leur résidence principale d'après une étude effectuée par Opinion Way. Cette enquête révèle les statistiques des freins à l’accès à la propriété immobilière. 89% des Français pensent qu’il est important d’être propriétaire de son habitation, en fait, l’amour des Français pour la pierre n’est pas près de prendre fin. Malgré les divers obstacles que connaît l’achat de bien immobilier en ce moment, près de 89 % des français désirent acquérir une résidence principale.

L'IMMOBILIER ET LES FRANÇAIS

Les ménages continuent de croire en la pierre

Les français ont toujours préféré l’achat de bien à la location. Pour 89 % d’entre eux, il est important, voire essentiel, d’être propriétaire. 51 % de cet effectif juge cela très essentiel (selon une étude réalisée par Opinion Way). Ces données révèlent également que lorsqu’on considère une catégorie d’âge (25-34 ans et plus), 89 % considèrent l’achat de bien comme une priorité. En considérant les jeunes ayant entre 28 et 24 ans, seulement 69 % jugent le droit de propriété nécessaire.
Un petit tour rapide permet de mettre en évidence le fait que parmi les français, 58 % sont déjà propriétaires pendant que 76 % des non-propriétaires affirment qu’ils souhaitent le devenir. Pour 75 %, devenir propriétaire fait partie des projets de vie, 88 % affirment que c’est le point de départ de toute constitution de patrimoine, 85 % le voient comme un investissement très intéressant à réaliser absolument. D’ailleurs, 86 % voient dans la pierre un moyen d’être indépendant, tandis que 84 % pensent que c’est une garantie de sécurité pour traverser les périodes délicates comme une maladie ou le chômage.

En termes de logement, les français ont une nette préférence pour l’achat

Les français préfèrent être propriétaires plutôt que locataire surtout lorsqu’il s’agit des résidences principales. L’étude montre également que seulement 20 % ont un penchant pour la location et 2 % n’ont pas d’avis. Lorsqu’on va du côté des maisons de vacances, la tendance est renversée. C’est plutôt la location qui est prisée (84 %).
Sur un autre terrain, l’étude a montré que 71 % des ménages français choisissent de souscrire à un crédit immobilier plutôt que de payer un loyer et qu'il est donc temps d'acheter. Dans le même temps, 18 % ne voient aucune différence entre les deux, pendant que 9 % penchent plutôt vers le loyer. Ces chiffres sont tout à fait légitimes dans la mesure où 63 % considèrent que la situation actuelle dans le secteur est favorable à l’emprunt immobilier contre seulement 34 % qui pensent le contraire.
Bien entendu, le sexe des personnes interrogées n’a pas vraiment d’influence sur cette préférence (75 % pour les hommes et 78 % pour les femmes). Par contre en termes de catégories socioprofessionnelles, cette préférence varie énormément. Les plus aisés préfèrent bien évidemment acheter leur résidence (81 %) et 68 % des plus modestes ne sont pas d’avis. Ce penchant pour l’achat évolue aussi proportionnellement avec l’âge. 70 % seulement des français ayant moins de 34 ans choisissent l’achat. Par contre, c’est 77 % de ceux compris entre 35-49 % qui sont de cet avis contre près de 84 % des plus de 65 ans.

Qu’est-ce qui pourrait vous empêcher d’accéder à la propriété ?

Près 83 % des français qui ne sont pas propriétaires avancent comme cause première, les contraintes liées à leur revenu. En dehors de cela, certains évoquent les obligations professionnelles (65 %), familiales (50 %) et 60 % parlent d’exigences liées à leur âge. En dehors de ces raisons, la nouvelle réforme de prélèvement à la source constitue également un handicap pour les locataires qui qui avaient comme projet de devenir propriétaires. En tout cas, c’est ce que rapporte le tiers de la population. Ce chiffre laisse prévoir un renoncement ou tout au moins un report de projet immobilier de la part des propriétaires en devenir, report de courte durée, tout au plus pour l'année prochaine. Aussi surprenant soit-il, 37 % évoquent le manque de temps comme un obstacle pour accéder à la propriété immobilière.

LE RÉSEAU D-HABITAT VOUS AIDE À DEVENIR PROPRIÉTAIRE

Tout de réseau D-Habitat et ces mandataires partout en France se mobilise pour aider leurs clients à trouver le bien de leur rêve. Confiez-nous votre projet d'achat ou de vente et nous mettrons tout notre professionnalisme à votre service.

L'équipe D-Habitat
Crédit photo : PIXABAY

zimmove